L’arrêt cardiaque est la première cause de mortalité dans le monde et le taux de survie reste inférieur à 5%. Face à ce constat, la MedTech française Archeon a déployé un dispositif à destination des secouristes, afin de leur permettre de ventiler les patients au mieux.

La startup accélère en levant 5,5 millions d’euros auprès de Karot Capital et Majycc eSanté Invest, avec le soutien du Fonds européen de développement régional et Bpifrance, avec l’ambition de révolutionner les gestes de premiers secours.

S’étendre aux États-Unis

Lancé en 2018 par Alban De Luca et Pierre-Edouard Saillard, Archeon déploie un dispositif d’aide à la ventilation basé sur l’intelligence artificielle, qui accompagne les secouristes dans les cas de réanimation cardio-respiratoire. Baptisé EOlife, ce dispositif leur permet par exemple de connaître la quantité exacte d’oxygène à apporter au patient. En effet, le risque d’hyperventilation est présent et réduit le taux de survie de 70%, selon une étude menée en 2004 par Tom Aufderheide et Keith Lurie.

La startup basée à Besançon ambitionne de poursuivre le déploiement d’EOlife en France et de s’étendre aux États-Unis. « Archeon entend devenir l’un des acteurs majeurs dans la lutte contre les coronavirus et le Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë, grâce à ses dispositifs innovants d’aide à la ventilation », indique l’entreprise.

L’article [Série A] IA : Archeon lève 5,5 millions d’euros pour simplifier les gestes de premiers secours est apparu en premier sur FrenchWeb.fr.

Partager sur :

Restez informé

Recevez les informations d'Accelandes

Generated by Feedzy